Ma main dans la branche

feuilles frissonnent

doigts habités du vert

lever la tête pour le haut

l'arbre joue les nuages

le matin ballade

forêt de mon jour

terre il y a mes pas

aussi quelque chose

mes yeux respirent

bienveillante lumière

maintenant je sais

je ne suis pas mort

encore plus vivant

continuer l'étonnement

l'arbre est un commencement

je continu 

minutes heureuses

à ne pas être l'étranger

de moi-même...