Il faut marcher au delà de la colline
colline au mille croix d'eau
autour une route de cris
cris de silence
autour enroulés
courbent le temps
l'eau dans nos mains
sur nos peaux
je renverse le jour
gouttes de nuit dans tes yeux
nos bouches disent le cri
sans silence nous..... disparaître
à l'ombre des croix d'eau
membres d'hommes aux soleils
cris éparpillés aux vents
les soleils se retournent
déroulent les courbes du temps
je regarde.... jaillissement
nos bouches
en liberté